#KING KONG N°2 en liberté

Le troisième de la famille, King Kong N°2, vient de sortir du nid. Poilu comme ses aînés, il compte également écailles, écorces, feuillages, visages, futurs, échos de la terre, des chiffres et des lettres. On y trouve du vrai, du probable, des réponses, mais surtout des questions.

Ne soyez pas timides, plongez dans la lettre de la petite Charles à son arrière grand-père, un morceau du monde de demain à déguster d’un trait. Découvrez dans la foulée qui est Tadamasa Goto, un des yakuzas les plus violents de l’histoire japonaise.

Intéressons-nous ensuite à celles qui habillent nos jardins et sans lesquelles nous ne survivrions pas à l’atmosphère terrestre. Zoomons encore un brin, ça y est, nous y voilà, prêts à observer celles que l’on nomme le scandale de l’évolution…

Opérez une rotation, nous partons dans l’espace, à la rencontre de l’homme et la femme Pioneer. 45 ans qu’ils attendent qu’un contact se produise là-haut…

A quelques encablures de là, arrêtons-nous autour de ces quelques questions : sommes-nous les seuls à rire et à rêver? Pourquoi tout ce qui vit meurt un jour? L’évolution des espèces est-elle réversible?

Changeons de medium, enfilez un casque, car King Kong passe aussi par les oreilles. Rendez-vous à l’intersection des genres, là où les catégories sont poreuses.

King Kong N°2 a fait appel à des chercheurs, professeurs, artistes, penseurs, créatifs de tous horizons pour tenter d’élargir la vision anthropocentrique qui nous colle à la peau.

Ecrivez-nous des mots doux : kingkong@kikk.be