Avec son carnet d’adresses long comme le bras, Caroline Monin connait toujours quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un. Un coup de fil, un email et le tour est joué. Elle apaise, organise, remet de l’ordre là où l’ouragan est passé. Équilibriste, elle n’hésite pas à remettre en question, quitte à bousculer quelques habitudes bien ancrées.

Caroline Monin tente de ramener l’ensemble à la réalité. Ferme et juste, elle avance, prend les choses une à une sans se laisser démonter par ce qui pourrait surgir au détour d’une nouvelle réunion. Les solutions, elle les débusque avant de déployer son énergie à les mettre en place. Avec patience et minutie. Elle sait que “quand un arbre tombe, on l’entend; quand la forêt pousse, pas un bruit.”