Ne vous fiez pas aux apparences, ce petit bout de femme déplace des montagnes. On ne l’a pas vue monter les pieux sur le chantier du futur pavillon, ses compétences ne sont pas là, mais on l’en croit tout à fait capable, histoire de faire avancer le projet! Car pour insuffler l’esprit et la dynamique du KIKK à la Citadelle, Carole défriche les arcanes institutionnelles, s’inspire à l’étranger, séduit de potentiels investisseurs. Au four et au moulin, elle calcule, projette, joue les équilibristes (sur le câble du téléphérique, oserait-on écrire?)... Parce qu’un jour, son futur cadre de travail sera un ancien terrain de jeux! Veinarde.